+34 985 30 11 73 info@juntasindustriales.com
triangle de pression
Avec une prise de conscience croissante des problèmes environnementaux et de sécurité, réduire les fuites des joints à brides des tuyaux, vannes, pompes, etc. c’est devenu une question prioritaire.

La sélection appropriée du joint doit être prise en considération au moment de l’installation pour la prévention d’un impact ultérieur sur l’opérateur ou sur le système.

 

Sélection du conseil

Avec la diversité des matériaux disponibles sur le marché, il est difficile de trouver le produit qui répond aux spécifications requises pour une application donnée. La sélection de produits la plus efficace commence par une évaluation des conditions. Quatre conditions de base doivent être prises en compte :

  • Conditions de fonctionnement
  • Nature du milieu et compatibilité chimique
  • Conception de la bride
  • Problèmes juridiques ou environnementaux

Les conditions de fonctionnement incluent des paramètres tels que la pression et la température, ainsi que leurs fluctuations. Si le système est soumis à des pics de pression ou à des cycles de température, cela peut affecter négativement les performances du matériau de joint par ailleurs performant. Les vibrations doivent également être prises en compte.

 

La compatibilité chimique du matériau du joint avec le matériau du fluide doit également être prise en compte. Quelle est la nature du médium ? Est-ce un gaz, un liquide ou une combinaison des deux ? De plus, les propriétés chimiques telles que le pH et la concentration doivent être prises en compte. Le matériau du joint ne doit pas contaminer ou être chimiquement attaqué par le produit à sceller. Il est également nécessaire de considérer quels changements de température affectent le point de rosée, car ils peuvent affecter l’agressivité du milieu. Dans les applications critiques, des tests en laboratoire peuvent être nécessaires pour simuler les conditions de fonctionnement et garantir la compatibilité chimique.

 

La conception de la bride joue un rôle très important dans le choix du matériau du joint. Les brides en plastique, FRP, verre ou autres matériaux fragiles nécessiteront des matériaux qui scellent à des charges de basse pression. La sélection des matériaux pour ces brides diffère des brides métalliques haute pression en ce que le couple de serrage doit être élevé pour assurer l’étanchéité. La géométrie de la bride est également importante. Les brides mâle-femelle peuvent être appliquées à une pression plus élevée par rapport aux brides plates. La finition et l’état de la surface d’étanchéité, tels que la présence de piqûres ou de corrosion, le gauchissement ou la rotation, peuvent également déterminer le choix du matériau. Le nombre de boulons, le matériau du boulon et, par conséquent, le couple de serrage, influenceront également la sélection.

Les questions juridiques et environnementales doivent également être soigneusement prises en compte. Certaines réglementations peuvent empêcher l’utilisation d’un certain matériau dans une application. Par exemple, lorsque le matériau doit être ignifuge, ou lorsqu’il s’agit de produits alimentaires ou pharmaceutiques et qu’un matériau conforme aux normes de la FDA est requis.

 

De nombreux échecs articulaires résultent du non-respect de ces quatre étapes de base. Avec une analyse adéquate de l’application, une grande avancée peut être faite dans la sélection du matériau du joint, qui remplira sa fonction en toute sécurité.

 

Installation

Une fois que l’attention nécessaire a été accordée au choix du matériau, une installation correcte est nécessaire pour assurer le succès du joint dans le joint à bride.

L’une des causes les plus courantes de joints qui fuient est une mauvaise installation. Les procédures suivantes conviennent à l’installation d’un joint sur un joint à bride :

  1. Inspectez le joint. Il est important que le bon joint ait été choisi. Vérifiez que le matériau et la conception sont conformes aux spécifications et effectuez une inspection visuelle du joint pour localiser tout défaut ou dommage visible.
  2. Inspectez les surfaces sur lesquelles repose le joint. Recherchez les marques d’outils, les fissures, les rayures ou les piqûres de corrosion. Les marques d’usinage radiales sur les surfaces sont pratiquement impossibles à sceller, quel que soit le type de joint utilisé. Par conséquent, une attention particulière doit être portée à cet aspect.
  3. N’utilisez que des boulons, rondelles et écrous neufs. Assurez-vous qu’ils sont de qualité appropriée pour l’application.
  4. Lubrifiez tous les joints filetés et les faces des boulons. Une bonne lubrification fournira un faible coefficient de frottement pour un serrage accru des boulons. Lors de l’utilisation d’un composé antiadhésif

¿ Des questions ?