QU’EST-CE QU’UN COMPENSATEUR DE DILATATION TEXTILE ?

(aussi appelé » Joint de dilatation textile « ou » Joint de dilatation non métallique « )

Les joints de dilatation textiles sont principalement utilisés pour contenir des fluides gazeux.

En raison de la nature des matériaux, il est possible de concevoir des formes et des tailles spécifiques, généralement sans les limitations imposées par les outils ou les moules, et presque tous peuvent être fabriqués comme :

  • Circulaires ou rectangulaires : offrent la méthode d’assemblage la plus simple, mais la nature de leur construction limite leur utilisation à haute température. Pour les joints de dilatation multicouches (plus de 3 ou 4), la construction des brides limite le mouvement disponible, nécessitant des brides plus profondes et un jeu de raccordement plus important.
  • Type bande ou bride : fournir la fermeture la plus efficace tant du point de vue de la fabrication que de l’union. Les matériaux sont soumis à une contrainte minimale jusqu’à ce qu’ils soient déplacés dans des conditions de fonctionnement, et le flux d’air sur l’enveloppe extérieure de la fermeture est en grande partie ininterrompu. Les cadres peuvent être légèrement plus complexes que pour les joints de dilatation à brides, mais cela est compensé par la facilité de réparation ou de remplacement de l’élément flexible. En général, les joints de dilatation de type bande offrent une durée de vie plus longue que les joints de dilatation de type à bride.
joint de dilatation à bride ronde
compensateur textile à bride rectangulaire

Caractéristiques techniques des joints de dilatation textiles

  • Fabriqué en plusieurs couches de tissus de fibres.
  • La fabrication des compensateurs textiles et le choix des différents matériaux et couches dépend des conditions de travail (fluides, température, pression, environnement extérieur, etc.)
  • Certaines des couches habituelles de sa préparation :
    • Élastomère : Néoprène, EPDM, silicone et élastomère fluoré
    • Renforcement : Nylon, Tissu de verre, Aramide, Treillis métallique
    • Pour plusieurs calques :
      • Couche de support : treillis métallique, tissu avec renfort métallique
      • Couche isolante : Tissu de verre, Feutre de verre, Laine minérale, Tissu de silicate, Feutre de silicate, Feutre de céramique
      • Barrière chimique : plastiques fluorés (par exemple, PTFE), élastomère fluoré, feuille métallique
      • Couverture extérieure : Renforcée – Élastomère, Plastique fluoré

Utilisations des joints de dilatation textiles

Principalement pour résoudre 4 situations principales :

  • Expansion et contraction du conduit en raison des changements de température
  • Isolation des composants pour minimiser les effets des vibrations et du bruit
  • Déplacement des composants pendant les opérations de processus
  • Installation ou retrait de composants volumineux, et tolérances ou ajustements d’assemblage

Largement appliqué dans l’industrie :

  • Industrie chimique et pétrochimique
  • Centrales thermiques
  • Centrales nucléaires
  • Cogénération
  • Construction et installation de chaudières à vapeur
  • Construction et installation de fours industriels
  • Industries du ciment
  • Industries sidérométallurgiques
  • Industrie alimentaire
  • Construction de moteurs et de navires
  • Installations de dépoussiérage et de débogage
  • Incinérateurs
  • Alignement des tuyaux

Avantages de l’utilisation de joints de dilatation textiles

  • Résistance à la chaleur jusqu’à 1 200 ºC
  • Pressions jusqu’à 1 bar
  • Parfaite étanchéité
  • Isolation thermique (économie d’énergie)
  • Résistance aux produits chimiques
  • Résistance aux vibrations
  • Amortissement du bruit
  • Déformation dans toutes les directions
  • Facilité de transport, de manutention et d’assemblage
  • Diversité des formes et des dimensions
  • Grands déménagements de courte durée : cela nécessite moins de compensateurs, ce qui réduit le nombre total d’unités et permet des économies supplémentaires
  • Capacité à s’adapter facilement à des mouvements simultanés dans plusieurs plans : cela permet au technicien qui conçoit le conduit de s’adapter à des mouvements composés dans moins de compensateurs (et plus simples).
  • De très faibles forces sont nécessaires pour déplacer le compensateur – le faible niveau d’élasticité lui permet d’être utilisé pour isoler les contraintes sur des équipements volumineux et relativement légers. Un exemple concret est la turbine à gaz d’échappement, où il est essentiel de minimiser les forces de dilatation du conduit dans le châssis de la turbine.
  • Matériaux de construction résistants à la corrosion – les matériaux de technologie moderne permettent une utilisation dans des conditions chimiques agressives.
  • Résistance au bruit et aux vibrations : les compensateurs offrent un degré élevé d’isolation du bruit et de modération des vibrations
  • Facilité d’installation et de maintenance
  • Coût de remplacement le plus bas – le tissu de l’ensemble compensateur peut être remplacé simplement et à moindre coût
  • Liberté de conception– les joints de dilatation en tissu peuvent être adaptés pour s’adapter au canal dans lequel ils sont appliqués, biseautés, de transition ou de forme irrégulière, permettant ainsi au technicien de conception une variété maximale d’options.
  • Changements thermiques– les propriétés auto-isolantes du tissu permettent une transition simple du chaud au froid

Des questions ?